BVF-FIT BODY PROGRAMME

Mal dans le bas du dos ? Et si c’était ton psoas …………

T'es tu déjà entendu dire " J'ai mal aux reins " ?

T'est t'il déjà arrivé de te lever de ton canapé en ayant mal dans le bas du dos à peine debout, une sorte de grosse barre qui rend tes premiers pas un peu difficiles et puis la douleur s'estompe mais reste bien présente et se rappelle à ton bon souvenir à chaque fois que tu passes de la station assise à la station debout ?

" Avoir mal aux reins " est une expression  familière pour évoquer une lombalgie, c'est à dire une douleur dans la partie basse du dos qui ne représente pas une maladie mais un symptôme..........Symptôme d'une sciatalgie, d'un lumbago, d'une hernie, d'un gros problème de constipation, d'une malformation mais aussi d'un psoas trop engorgé,contracté ou rétracté.

Le psoas, késaco ?

Le psoas est un muscle qui trouve son origine sur la dernière vertèbre dorsale et les 4 premières vertèbres lombaires et sa terminaison sur le fémur, au niveau du petit trochanter.

Origine et terminaison du psoas

Il permet donc la flexion de la cuisse sur le bassin et c'est pourquoi le psoas, enfin les psoas puisque nous en avons 2, sont constemment sollicités aussi bien dans notre pratique sportive que dans notre quotidien.

Remarque bien que lorsque tu as beaucoup marché, tu finis par avoir très mal dans le bas du dos...........Et bien parce que le simple fait de marcher est une action qui mobilise fortement les psoas.

Le problème, c'est que qui dit muscle mobilisé dit muscle renforcé, tonifié et s'il y a un muscle qui ne doit pas être trop tonique, c'est bien celui-là !

Pourquoi ? Parce que s'il est trop tonique, il va exercer une tension et tirer sur les vertèbres lombaires, là où il trouve son origine, il devient alors hyper-lordosant c'est à dire qu'il va accentuer la courbure naturelle de la partie lombaire de la colonne vertébrale.

En plus, de par leurs origines et leur situation en profondeur, les psoas sont surnommés les muscles poubelles car ils s'engorgent très facilement des toxines du système digestif.

Le psoas serait ainsi responsable de la moitié des lombalgies.

Il est donc primordial d'une part de ne pas le sur-solliciter pour éviter de trop le renforcer et d'autre part de l'étirer souvent.

Comment étirer son psoas ?

Voici un petit exercice très simple à réaliser.

Cependant, comme je le dis dans la vidéo, le psoas étant un muscle poubelle, il va avoir tendance à être spasmé d'où la nécessité de le désengorger en faisant appel à un kiné qui ira le chercher en profondeur, dans le bas de ton abdomen pour ensuite le masser et ainsi le décongestionner........Pas très agréable au début, mais on sent rapidement un confort s'installer.

L'auto-massage est également possible mais franchement pas évident, donc je m'abstiendrais.

Voilà, j'espère que tu as trouvé dans cet article une solution à ton problème et si c'est le cas, merci de me le faire savoir dans les commentaires !



Bookmark and Share




Article précédent
Ma séance de Pilates pour le 2ème trimestre de grossesse
Article suivant
C'est Noël avant l'heure sur ton blog............



Jenny Foreau
Je dirige une école de danse, donne des cours de fitness et fait du coaching en remise en forme et en nutrition. Par l’intermédiaire de mon blog, je te propose des séances, conseils et astuces pour prendre en main ta forme et ton bien-être. Mon but est de te permettre d’atteindre tes objectifs et de te faire du bien.




3 Petits mots doux

Oct 14, 2016

coucou jenny

ce matin j’ai tester ta vidéo depuis hier j ‘ai le nerf sciatique qui me fait souffrir j’ai suivi ta vidéo et cela ma bien soulager j ‘ai fait 5 fois de chaque côté
MERCI JENNY t’ai coseil son toujours bon a prendre
gros bisous

MICHELINE


Dec 05, 2015

Bonjour, Jenny,

J’ai souvent mal au bas du dos, je testerai cet étirement.
Merci pour la vidéo.
Bon WE.
Carole



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Découvrez aussi...
Ma séance de Pilates pour le 2ème trimestre de grossesse
Voici la suite de mon opus consacré à la femme enceinte, mais je m'adresse ici à celle qui arrive à leur 2ème trimestre...